Déshydratation : causes, symptômes à reconnaître, traitement et conséquences

Pour assurer ses principales fonctions, le corps requiert de l’eau. Il s’agit de l’un des carburants essentiels de notre organisme. D’ailleurs, le corps humain moyen contient environ 60 % d’eau, selon Hydration for Health. La déshydratation survient lorsque les pertes hydriques ne sont pas suffisamment compensées.

L’eau est le principal constituant du corps humain. Cependant, sa quantité au sein de l’organisme dépend de plusieurs facteurs. Elle peut varier selon :

Cependant, le corps humain n’est pas capable de stocker durablement l’eau qu’il absorbe. Il l’élimine en permanence, que ce soit à travers sa respiration comme avec la transpiration ou l’urine. Voilà pourquoi les pertes en eau doivent systématiquement être compensées par des apports externes. D’ailleurs, il est coutume de dire qu’il faut boire en moyenne 1,5 L d’eau par jour pour rester en bonne santé. En réalité, ce chiffre est à adapter selon les situations. En effet, la quantité d’eau à absorber n’est pas du tout la même selon l’activité physique que l’on pratique ou encore selon la température extérieure. La déshydratation désigne le manque d’eau et de sels minéraux dans l’organisme. Elle intervient lorsque leurs niveaux ne sont plus suffisants pour assurer le bon fonctionnement du corps.

Les premiers signes de déshydratation sont les suivants :

La couleur des urines est également un très bon indicateur de déshydratation. Lorsque les urines sont très foncées, cela signifie que l’on ne boit pas assez. Il s’agit de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles