Comment détecter une perte auditive ?

Les risques de développer une perte auditive augmentent avec l'âge. Chez les personnes âgées, la déficience auditive peut gêner la communication, ce qui a un impact considérable sur la vie quotidienne, provoquant solitude, isolement, dépendance et frustration. Plus la perte auditive est détectée tôt, plus les solutions mises en œuvre sont bien acceptées et tolérées par la personne.

Si vous constatez l'un ou plusieurs des signes suivants, chez vous ou chez l'un de vos proches, sans doute est-ce une bonne idée de prendre rendez-vous chez un médecin afin qu'il demande des examens plus poussés :

D'après la Fondation pour l'audition, l'audiométrie tonale (aussi appelée audiogramme tonal) est l'examen de première intention en cas de suspicion de perte auditive. Le médecin spécialiste en oto-rhino-laryngologie (ORL) met un casque sur les oreilles de la personne examinée et lui fait écouter différents sons. Il modifie l'intensité et le volume du son et demande au patient de signaler lorsqu'il entend un son, soit en levant la main, soit en appuyant sur un bouton. Cet examen permet au médecin de déterminer les tonalités les plus basses qui sont perçues à différentes fréquences, et ainsi d'évaluer la perte auditive et sa forme.

L'audiométrie tonale est souvent associée à un examen d'audiométrie vocale. L'audiométrie vocale consiste à diffuser des enregistrements de personnes en train de parler au lieu de sons synthétiques, dans un environnement silencieux. La première partie de l’examen permet (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite