Elle dévoile une astuce pour se couper les cheveux seule, en 5 secondes à la maison… La vidéo crée le buzz avec 8 million de vues

·1 min de lecture

La One minute mullet est la technique surprenante qui crée le buzz. Elle permet de couper ses cheveux soi-même à la maison. Il faut être courageuse, mais le résultat en vaut le coup. A la clé ? Une coupe rétro et stylée.

Envie de couper les cheveux sur un coup de tête ? La One minute mullet est la technique qui rafraîchit une coupe en quelques secondes, sans expertise en coiffure. Partagée sur TikTok, la vidéo dévoile un procédé simple qui permet d’obtenir une chevelure dégradée, agrémentée de mèches ou d’une nuque longue. En effet, le résultat obtenu varie en fonction de la longueur de base. Sur cheveux courts, la chevelure apparaîtra en coupe Mulet. Sur cheveux longs, cela donnera plutôt un dégradé des années 90.

One minute mullet consiste à ramener les cheveux sur le haut de la tête et de les fixer en une queue-de-cheval. Il suffit de se munir d’une paire de ciseaux et de déterminer le niveau où devrait s’arrêter la coupe. Il ne reste plus qu'à tailler la section dans la longueur. Une fois la chevelure détachée, elle se pare d'une allure floue, agrémentée d'un dégradé et de mèches supersposées.

Le résultat est surprenant et peut satisfaire celles et ceux qui nourrissent de changer de tête en quelques secondes, sans dépenser un centime. Néanmoins, attention, le procédé demande une très grande audace et beaucoup de courage. Si regarder la vidéo est plutôt divertissant, adopter la technique n’est pas sans risque. Il est préférable de s’en remettre à une personne qualifiée afin d'éviter les désastres.

La coupe mulet n’a jamais été enterrée

Rihanna, Jane Fonda, Miley Cyrus… Nombreuses sont les...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles