Dîners clandestins : Gérald Darmanin fustige Pierre-Jean Chalençon

·1 min de lecture

Gérald Darmanin n'a pas dit son dernier mot. Le ministre de l'Intérieur était reçu dans le studio d'Europe 1, mardi 6 avril 2021. À cette occasion, il a notamment réagi aux déclarations de Pierre-Jean Chalençon, qui a révélé dans un reportage diffusé sur M6 vendredi 2 avril 2021, avoir dîné dans "des restaurants soi-disant clandestins avec un certain nombre de ministres". Des événements dont le "premier flic de France" a assuré ne pas connaître l'existence. "À ma connaissance, il n'y en a pas eu. Mais je voudrais dire ici qu'il n'y a pas deux règles. La même règle pour tous existe en France. Il y a autant de restaurants qui sont contrôlés dans tous les quartiers de Paris, dans toutes les villes de France. Pas d'un côté les bourgeois qu'on laisserait continuer à festoyer, et de l'autre le peuple qu'on viendrait contrôler. C'est une règle qui s'applique à tous", a-t-il souligné avant d'insister sur le fait qu'"à [sa] connaissance, il n'y a pas de ministre".

Lors de cette interview, le locataire de la place Beauvau en a profité pour alerter l'ancien collectionneur d'Affaire conclue. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas mâché ses mots. "J'ai vu s'affoler sur les réseaux sociaux une continuité [de la rumeur, NDLR], alors que ce Monsieur Chalençon continuait à dire que ceci était de la blague et que finalement il avait menti, pour se faire une fausse publicité qui peut lui coûter cher", a-t-il martelé. Selon Gérald Darmanin, "c'est le soupçon qui permet de condamner (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite