Dîners clandestins : le Palais Vivienne, la propriété de Pierre-Jean Chalençon, perquisitionné

·1 min de lecture

Les choses vont très vite dans l'enquête des dîners clandestins. Après la diffusion le vendredi 2 avril 2021 d'un reportage dans le 19.45 de M6 qui montrait, en caméra cachée, des personnes attablées au Palais Vivienne (Paris 2e), les révélations n'en finissent pas. Pierre-Jean Chalençon, propriétaire du lieu, confiait même à nos confrères en caméra cachée qu'il lui était arrivé de dîner "avec un certain nombre de ministres". De quoi provoquer un tollé médiatique, que même le démenti de l'ancien acheteur d'Affaire Conclue n'a pas réussi à calmer. Mercredi 7 avril 2021, BFMTV révélait que le domicile parisien du chef Christophe Leroy, soupçonné d'avoir cuisiné lors de ces événements, avait été perquisitionné. Jeudi 8 avril 2021, par le biais d'un communiqué, "le chef des stars" réagissait aux accusations et en profitait pour démentir la présence de membres du gouvernement à ces événements : "En tout état de cause et contrairement à ce qui a été affirmé de manière peu professionnelle, aucun ministre n’a participé aux repas".

Le même jour, BFMTV révélait qu'à son tour, Pierre-Jean Chalençon était dans la tourmente. Le domicile du collectionneur a également été perquisitionné selon des sources judiciaires. Le Parisien précisait même que ce sont les équipes de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) qui ont été dépêchées chez l'ancien compère de Sophie Davant. La justice chercherait à savoir quelles sont les personnes qui ont participé à ces dîners mais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite