Dîners clandestins : Sophie Davant sévère sur la polémique qui touche Pierre-Jean Chalençon

·1 min de lecture

On ne parle que de ça. Depuis les révélations du 19.45 de M6 du vendredi 2 avril 2021, Pierre-Jean Chalençon est au cœur de la polémique. Le collectionneur est accusé d'avoir organisé des dîners clandestins dans les salons de son hôtel particulier parisien, rebaptisé Palais Vivienne, et situé dans le 2e arrondissement de la capitale. Avec l'aide du chef cuisinier Christophe Leroy, le fan de Napoléon Ier aurait fait débourser des sommes importantes à de nombreuses personnes, dont des anciens ministres, pour avoir le droit de dîner dans son logement. Un comportement jugé inacceptable alors que tous les restaurants de France font face à une fermeture obligatoire depuis la fin du mois d'octobre 2020 et n'ont pas l'espoir de rouvrir leurs portes avant la mi-mai 2021, comme Emmanuel Macron l'avait annoncé le 31 mars. Ces dîners clandestins ont d'ailleurs attiré de nombreux problèmes aux deux hommes puisque leurs domiciles ont été perquisitionnés et que, le vendredi 9 mars, ils ont été placés en garde à vue. Mais leurs ennuis pourraient ne pas être que judiciaires. En effet, leur réputation pourrait également en pâtir.

Pierre-Jean Chalençon, qui avait été viré de l'émission Affaire conclue, diffusée sur France 2, au mois de juin 2020, après avoir violemment insulté Line Renaud sur les réseaux sociaux, semble ne plus être odeur de sainteté au sein de l'équipe de l'émission d'enchères. Celui qui s'en était pris au physique de son ancienne collègue Caroline Margeridon a été violemment taclé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite