D’après la science, cette pratique amoureuse vraiment tabou serait pourtant le secret pour être plus heureux dans la vie

Et si l’infidélité était en fait le secret pour toucher au bonheur d’un peu plus près ? Voilà qui paraît difficile à concevoir et pourtant, c'est ce que suggère une étude menée par la plateforme de rencontres extra-conjugales Gleeden. Après avoir interrogé plus de 4 000 de ses inscrites, nombreuses sont celles qui se sont dites heureuses et épanouies dans l’adultère. 85% des femmes infidèles interrogées ont en effet déclaré être heureuses, quand 47% d’entre elles prétendent être très heureuses. Un bonheur qu’elles associent majoritairement à leur infidélité : 91% des sondées pense que les relations extra-conjugales sont effectivement bénéfiques pour leur bien-être.

L'infidélité, facteur de bonheur ?

Si les raisons avancées sont multiples, la grande majorité des répondantes (81%) trouvent que la tromperie rend leur vie plus excitante, notamment parce que cela leur permet de revivre la passion et les premiers instants d’une relation, quand elles s’ennuient dans leur couple. C’est souvent l’occasion de faire de nouvelles expériences, de briser la routine et de sortir de sa "zone de confort". D’autres perçoivent l’infidélité comme un coup de boost pour leur ego et leur épanouissement personnel. Près des trois quarts des femmes interrogées (78%) expliquent qu’elles se sentent plus belles et désirables depuis qu’elles ont franchi le cap d’aller voir ailleurs. Elles sont d’ailleurs 74% à admettre avoir plus (...)

Lire la suite sur Grazia

Cette ville alsacienne sortie d'un conte de fées possède les plus belles rues du monde selon des experts voyage
Où boire un verre à Paris ? Ces bars à cocktails sont nos préférés de la capitale
Manucure : d'après des experts, cette manie inoffensive est en réalité encore plus nocive que se ronger les ongles
Selon des chercheurs japonais, consommer régulièrement cet aliment très peu cher prolonge l’espérance de vie
Chic et facile à porter, cette robe noire Zara va sublimer toutes les morphos cet été (et elle coûte moins de 30 euros)