Pas d’instituteurs ni d’emploi du temps : bienvenue à l’Ecole dynamique

·1 min de lecture

Nos partenaires de Brut. vous font découvrir une école qui bouscule les codes traditionnels de l’éducation.

Maé est très fière de présenter son école « pas tout à fait comme les autres ». « Il y a des salles calmes, où on peut lire, une salle où on mange, une salle de cinéma, de musique, il y aussi une salle où on peut crier et courir, et aussi des jeux vidéos… » La petite fille est scolarisée à l’Ecole dynamique, une école sans instituteurs, sans emploi du temps, ni cahier à remplir. « Nous envisageons l’éducation par les relations sociales », détaille Ramïn Farhangi. Le directeur de l’Ecole dynamique explique notamment que plusieurs enfants y auraient appris à lire seuls, sans que les adultes puissent comprendre comment. « Mais après tout, on ne s’étonne pas qu’un bébé apprenne à parler seul. »

Evidemment, les processus sont plus lents, et les résultats ne sont pas immédiats. Une pensée à contre-courant de la société actuelle, estiment les parents des enfants scolarisés dans cette école, qui y voient une façon de reprendre le pouvoir et de rendre leur progéniture complètement indépendante. Et les élèves semblent eux aussi comblés : « En un an et demi d’école dynamique, j’ai appris plus que durant toutes mes années d’école normale, assure l’un d’eux. J’avais du mal à me faire des amis, alors que maintenant, je suis beaucoup plus sociable. » 42 enfants de 5 à 18 ans sont scolarisés à l’Ecole dynamique de Paris. Il en existe une cinquantaine en France.

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles