Sous les 17 000 euros, la Dacia Spring devient la voiture électrique la moins chère du marché

·2 min de lecture
La Dacia Spring

Dacia va commercialiser sa nouvelle citadine électrique largement en-dessous des 20 000 euros, hors bonus. Une aubaine pour tous les automobilistes qui souhaitent sauter le pas.

Acheter une voiture électrique, de nombreux Français en rêvent mais le prix reste encore un obstacle majeur. Malgré ce frein, la Renault ZOE a explosé ses ventes en 2020 et intégré le top 10 des véhicules les plus vendus dans l’Hexagone avec 37 409 nouvelles immatriculations. Dans ce contexte favorable, Dacia vient de dévoiler le prix de sa nouvelle citadine électrique.

Des aides supérieures à 4 000 euros

Avec un tarif d’entrée de gamme à 16 990 euros hors bonus, la Spring se positionne comme l'électrique la moins chère vendue en France. "Elle sera bien l'auto électrique la moins chère du monde", affirme même le site spécialisé Turbo d'après des fuites sur le forum Worldscoop. Une fois les aides de l’État retranchées (27% du prix total), comptez "seulement" 12 403 euros pour acquérir le modèle d'entrée de gamme. Il faudra ajouter un peu plus de 1 000 euros pour le modèle supérieur affiché à 13 498 une fois les bonus déduits. La version "Confort Plus" comprend - entre autres - un écran tactile de 7 pouces et une peinture métallisée.

"Fruit de plus de 10 ans d’expérience du Groupe Renault dans la mobilité électrique, la citadine électrique spacieuse et robuste répond aux besoins essentiels à un prix imbattable", se réjouit le constructeur roumain.

Côté autonomie, autre critère scruté de près par les automobilistes après le prix, Dacia promet 220 kilomètres d’autonomie soit "une semaine de charge pour le conducteur européen moyen". Pour les plus pressés, les précommandes de la Spring démarreront le 20 mars pour une livraison attendue dès la fin de l'été, probablement au cours du mois de septembre.

Ce contenu peut également vous intéresser :