D'Albi à Cordes-sur-Ciel : nos idées d'itinéraires pour découvrir le Tarn

Généreux, le Tarn affiche l’image d’un pays de cocagne gourmand, joyeux, où... le rugby est une religion. Ici, les villages prennent des airs médiévaux et les villes hissent les couleurs pour offrir des tableaux qui émerveillent, ou plutôt qui "espantent" comme on dit dans le coin. Berceau de Jean Jaurès, du peintre Toulouse-Lautrec et de l’explorateur La Pérouse, cette terre prodigue, nourrie par une rivière qui lui a donné son nom, possède un charme fou.

De toutes les couleurs

Les ambiances du Tarn varient au fil des teintes que prennent les paysages. D’un côté, la Montagne Noire et ses gorges encaissées, de l’autre, les prémices de la douceur méditerranéenne. Entre les deux, les vignes de Gaillac soulignent les ondulations du relief, tandis qu’à Magrin, le musée du pastel rappelle que l’Isatis tinctoria, une plante à fleurs... jaunes qui livrent le fameux pigment bleu, fit la fortune du pays. A une quinzaine de kilomètres à l’est de Castres, le Sidobre, plus grand plateau granitique d’Europe, ponctué d’énormes rochers aux forme étranges, a fait naître bien des légendes…

On part. Sur le sentier des Merveilles du plateau du Sidobre, pour découvrir d'étonnants rochers, comme la Peyro Clabado (pierre clouée), le Roc de l’oie, le Fauteuil du diable... Balade de 1 h 30 sur un sentier fléché.

Rousse, pourpre, rouge… les adjectifs se bousculent pour décrire l’incroyable couleur qui habille Albi. Autour de la cathédrale Sainte-Cécile, la plus grande bâtie en brique au monde, le palais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles