Dalida qui gifle un technicien, Thierry le Luron "tout permis"... : quand l'ex-régisseur de l'Olympia balance

·1 min de lecture

Gilbert Bécaud, Johnny Hallyday, Michel Sardou, Dalida... l'Olympia a vu passer les plus grands artistes de la chanson. Une salle mythique située dans le 9e arrondissement de Paris, à deux pas de l'Opéra Garnier. L'ex-régisseur Roger Morizot, alias "Doudou", a choisi de raconter les anecdotes les plus marquantes de sa longue carrière dans un livre intitulé Je les ai tous vus débuter (aux éditions L'archipel). Une idée qui lui avait été soufflée à l'époque par Bruno Coquatrix, le directeur de l'Olympia, comme il l'a confié à nos confrères du Parisien, dans leur édition du 17 mars 2021: "Les vedettes t'aiment bien. Et il faudra un jour que l'on sache ce qui s'est vraiment passé ici. Ecris tout ça, je sais que tu ne me trahiras pas".

L'homme de 91 ans dévoile avec délectation ces coulisses méconnues du grand public. Il révèle notamment une histoire surprenante sur Dalida. Celle qui avait évoqué la terrible histoire de son avortement dans la chanson Il venait d'avoir 18 ans pouvait parfois faire preuve d'un caractère de feu. Doudou se souvient de ce jour où la sœur d'Orlando, furieuse après un problème de micro pendant l'un de ses concerts, a tout simplement giflé le technicien fautif. "Abasourdi, le type est parti furax. Le frère de Dalida, Orlando, lui dit qu'elle a eu tort de s'emporter comme ça. [...] Et paf ! Il s'est pris une claque aussi" raconte-t-il. Mais la chanteuse d'origine italienne n'est pas la seule artiste à avoir eu des sautes d'humeur mémorables.

Nicoletta avait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite