Notre-Dame de Paris : la restauration de la cathédrale va enfin pouvoir commencer

·1 min de lecture

Les travaux de sécurisation et de consolidation de la cathédrale avaient débuté dès le 16 avril 2019, au lendemain de l’incendie. La cathédrale est désormais entièrement sécurisée. Invité au micro d'Europe 1, Philippe Jost est revenu sur l'ensemble des tâches effectuées ces deux dernières années. Sans oublier d'évoquer l'objectif de la réouverture de Notre-Dame, fixé à 2024. 

Les voûtes ne peuvent plus tomber

"Tout ce que l'on a fait pendant deux ans, c'est de consolider ce qui doit l'être, c'est sécuriser les voûtes", a-t-il expliqué. "On a par exemple élevé des échafaudages et posé des cintres en bois qui sont des grandes structures qui s'appliquent sous les voûtes, qui ne peuvent donc plus tomber". Le but ? Sauver le monument tout en assurant aux ouvriers du chantier des conditions de sécurité pour leur travail. 

Objectif réouverture en 2024

"C'est une étape de franchie", s'est félicité Philippe Jost. "Et une haie en cache une autre. La prochaine est d'assurer le bon engagement des travaux en menant à bien ces appels d'offres pour choisir les entreprises qui vont réaliser les travaux de maçonnerie et de charpente". Philippe Jost a déjà les yeux rivé sur la ligne d'arrivée : la réouverture de la cathédrale en 2024. "Nous sommes tous arc-boutés sur cet objectif qui est notre ligne d'horizon et qui ne nous quitte pas", explique-t-il. 

Pour rappel, Emmanuel Macron avait promis que l'édifice soit reconstruit en cinq ans. Le chantier ne devrait pas être terminé dans ce délai mais ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles