Damien Abad accusé de viols : la porte-parole du gouvernement Olivia Grégoire s’exprime

Alors que les membres du nouveau gouvernement ont été annoncés la semaine dernière, certains font déjà la tournée des plateaux de télévision afin de commenter l’actualité politique. C’est le cas d’Olivia Grégoire, nouvelle porte-parole du gouvernement en lieu et place de Gabriel Attal. Invitée de l’émission Télématin sur France 2 le mardi 24 mai 2022, l’ancienne secrétaire d’Etat chargée de l’Économie sociale et solidaire était attendue au tournant sur l’affaire qui secoue ces derniers jours le gouvernement en place, l’affaire Damien Abad. Accusé de viols, le nouveau ministre des Solidarités se retrouve dans une tempête médiatique. Olivia Grégoire a sans surprise tenté de temporiser sur cette affaire en se remettant au rôle de la justice : "Aujourd’hui il y a l’enjeu de l’établissement de la vérité qui est le rôle de la justice. Ce n’est pas le rôle du gouvernement de s’y substituer, et la justice sur le cas Damien Abad, par deux fois, s’est exprimée et a classé sans suite". Alors qu’Emmanuel Macron et Elisabeth Borne, nouvelle Première ministre ont "refait de la lutte contre les violences sexistes et sexuelles une véritable priorité de ce quinquennat", Caroline Roux, en charge de la chronique Les 4V dans la matinale de France 2 s’est questionnée au sujet des nombreuses affaires qui sont classées sans suite.

Réponse immédiate et avec les formes de la femme politique de 43 ans, qui a botté subtilement en touche : "On s’en remet à la justice dans les affaires qui concernent la parole (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles