• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Danse avec les stars" : Vaimalama Chaves s’effondre en larmes, les internautes émus

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Elle a mis son corps et son âme sur le parquet de TF1. Vendredi 1er octobre 2021, dans le troisième prime de Danse avec les stars, Vaimalama Chaves, Miss France 2019, et son danseur Christian Millette devaient performer sur une rumba. Les deux artistes, qui avaient reçu des notes très basses lors du prime précédent, se sont donc élancés sur le parquet au son du titre Corps de la chanteuse Yseult. "Quand j'étais au collège, j'étais la bigleuse avec des lunettes et de l'acné", a confié la reine de beauté dans le portrait diffusé juste avant sa performance.

Et d'ajouter : "J'ai reçu beaucoup de remarques déplacés et ça fait mal". Vaimalama Chaves faisait référence aux remarques qu'elle a reçues, tout au long de son adolescence et de son règne de Miss France. C'est pourquoi, le titre choisi pour cette rumba était si important pour Vaimalama Chaves qui voulait "partager toutes les émotions" qu'elle a ressenties le jour où elle a écouté Corps pour la première fois.

Dans cette si belle chanson d'Yseult, on peut entendre : "Le regard des gens j'en ai que faire. Qui sont-ils pour me juger?". Des paroles qui ont résonné dans la tête et le corps de Vaimalama Chaves pendant sa prestation. Incroyablement émouvante lors de sa rumba, elle a fini en larmes dans les bras de son danseur. "Elle était très personnelle cette danse", a alors commenté Camille Combal à l'issue de la performance. Et Vaimalama Chaves de répondre encore émue : "Je dirai que c'est tous les traumatismes que j'ai pu vivre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles