• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Danse avec les stars" : Vincent Cerutti révèle pourquoi il a quitté TF1

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Aux commandes de la matinale de M Radio en duo avec la chroniqueuse de TPMP, Tiffany Bonvoisin, Vincent Cerutti fut l'un des visages de TF1 durant les années 2010, avant de claquer la porte en 2018. L'animateur a notamment présenté les première saisons de Danse avec les stars aux côtés de Sandrine Quétier, qui a elle aussi quitté la première chaîne. Originaire du Mans, le compagnon d'Hapsatou Sy s'est confié sur les différentes raisons qui ont motivé son départ de TF1 le vendredi 30 juillet 2021, dans les colonnes du magazine Voici.

"Tout est allé tellement vite ! Quand je suis arrivé à TF1, la chaîne m'a tout de suite confié des gros formats, comme Sosie ! Or not sosie ? et Danse avec les stars et j'ai assuré plus de 70 primes en direct, le Loto… C'était énorme, et sans doute trop rapide", a tout d'abord admis l'animateur. "On m'a parfois glissé des peaux de bananes, mais je ne suis pas dans l'aigreur ou l'amertume. J'ai le sentiment d'avoir rempli la mission qu'on m'avait confiée. Simplement, j'ai fini par dire à la chaîne qu'il y avait tromperie sur la marchandise car ils ne m'utilisaient pas pour les raisons pour lesquelles ils m'avaient fait venir", a ajouté celui qui a récemment été hospitalisé en urgence.

"Moi, j'ai trop besoin de sortir du cadre, de pouvoir faire l'interview, d'être dans l'empathie, un peu comme ce que j'avais connu à mes débuts", a expliqué Vincent Cerutti, qui semble enfin avoir trouvé un programme qui lui convient sur M Radio. Pour preuve, l'animateur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles