D'après Kevin Federline, le père de Britney Spears « l'a sauvée » en la mettant sous tutelle

Kevin Federline est persuadé que Jamie Spears a sauvé sa fille en devenant son tuteur légal.

En novembre 2021, un tribunal a libéré Britney Spears de sa tutelle qui durait depuis 13 ans. Pendant toutes ces années, le père de la chanteuse et une équipe juridique ont géré ses finances, sa carrière et ses besoins personnels.

Son ex-mari a déclaré dans une interview explosive avec la version australienne de l'émission 60 Minutes, que lorsqu'elle a été libérée, leurs fils Sean, 16 ans, et Jayden, 15 ans, « étaient super heureux pour elle ». Lorsqu'on lui a demandé s'il pensait que cet arrangement juridique avait sauvé la mère de ses enfants, l'ancien danseur a répondu : « A 100 %... J'ai l'impression qu'il (Jamie) l'a sauvée à l'époque... Je n'ai été impliqué dans rien de tout ça, donc je ne sais vraiment pas comment la tutelle est née. Je ne sais pas à qui a appartenu la décision. Tout ce que je sais, c'est que vous avez une famille qui s'inquiète pour sa fille et qui essaie de faire tout ce qu'elle peut pour l'aider. »

Il a ensuite révélé qu'il n'approuvait pas la décision de mettre fin à la tutelle. « Parce qu'il ne s'agit pas toujours de ce qui est bien, il s'agit de "c'est ce que maman voulait", vous savez, ce que maman a eu », a-t-il justifié.

Kevin Federline a ajouté que les retombées de l'affaire avaient causé des difficultés pour sa famille. « J'avais un travail à faire et c'était m'occuper de mes enfants », a rappelé celui qui en a la garde depuis 2008, affirmant qu'il faisait de son mieux pour expliquer aux adolescents que leur « maman avait besoin d'aide ».

Britney Spears avait répondu hier, à ses fils, qui ont aussi participé à une interview sur elle, et par extension son ex-mari, s'ils craignaient qu'elle mette fin à la pension alimentaire qu'elle leur verse. La chanteuse a révélé verser « 40.000 dollars » par mois à Kevin Federline pour l'éducation de leurs enfants.