Date de péremption : ce qui va changer avec ces nouvelles étiquettes anti-gaspi

Istock/Fascinadora

Chaque Français jette en moyenne 150 kg de nourriture par an. Pour lutter contre ce gaspillage massif, les étiquettes seront bientôt plus explicites car nombreux sont les consommateurs qui ont du mal à s'y retrouver. En effet, il existe deux types de dates de péremption qui ont chacune un sens bien spécifique.

Découvrez toutes nos meilleures recettes antigaspillages alimentaires !

Afin de lutter contre le gaspillage, les industriels indiqueront prochainement sur leurs produits les mentions suivantes : "Pour une dégustation optimale" ou "Ce produit peut être consommé après cette date". Pour Lisa Faulet, responsable alimentation à l'Association nationale de consommateurs et usagers : "c'est une bonne nouvelle puisque ça vient renforcer l'information des consommateurs, et donc mieux distinguer les différentes dates de péremption. Ce qui évite de jeter des produits alors qu'ils sont tout à fait consommables après la date indiquée sur l'emballage".

La mauvaise compréhension des dates entraîne un gaspillage plus important des aliments. En effet, nombreux sont ceux qui ne font pas la différence entre "à consommer jusqu’à" et "à consommer de préférence avant". Dans le premier cas, il s’agit d’une date limite de consommation. Si vous consommez le produit une fois la date indiquée dépassée, celui-ci peut représenter des risques pour votre santé. Au contraire, dans le deuxième cas, cela s'apparente à une date de durabilité minimale. Une fois la date dépassée, le produit perd de ses qualités (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite