Dating : le “small talk” permettrait de cerner la personnalité de quelqu’un en quatre minutes

Porapak Apichodilok

Discuter de la pluie et du beau temps n’aura jamais été aussi intéressant. Exit les 36 questions pour tomber amoureux, les discussions sur l’avenir, les conversations politiques ou philosophiques, une nouvelle étude a mis en évidence l’importance des discussions légères, rapporte The Guardian. “Notre recherche suggère que le ‘small talk’ est un moyen important de découvrir la personnalité des autres, ce qui nous aide à mieux prédire comment ils se comporteront à l'avenir”, a déclaré le professeur Daniel Sgroi, coauteur de l'étude publiée dans la revue scientifique PLOS One.

Pour réaliser l’étude, les chercheur·euses ont réparti 338 participant·es en deux groupes et, dans chacun d’entre eux, des binômes ont été formés. Chaque participant·e a rempli un test de personnalité et un test de Q.I. Par la suite, les duos d’un des deux groupes ont eu l’occasion de discuter par message durant quatre minutes, les binômes de l’autre groupe ne pouvaient pas communiquer.

Les participant·es ont ensuite été informé·es qu’ils allaient jouer à deux jeux basés sur l’argent avec leur partenaire. L’un davantage orienté vers la logique individuelle et l’autre vers la coopération entre les partenaires, mais tous deux ayant pour objectif de gagner de l’argent. Avant de commencer à jouer, ils et elles devaient deviner certains aspects de la personnalité de leur partenaire, comme son degré d'extraversion, et prédire s'il agirait de manière coopérative ou égoïste durant les jeux.

Et, d’après les résultats, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Connaissez-vous la “respiration orgasmique”, qui permet d’atteindre l’orgasme sans se toucher ?
Voici l’activité ultime qui développera votre ocytocine, l’hormone de l'attachement du couple
Qu’est-ce que l’infidélité financière, ce mal qui ronge le couple et pousse parfois à la rupture ?
Votre hygiène dépendrait de votre activité sexuelle, selon une étude de l'Ifop
Je n’ai pas le même "love language" que mon partenaire, comment faire ?