Decathlon ferme ses magasins non rentables

Virage à 180 degrés chez Decathlon ! L'enseigne d'articles de sport revoit sa stratégie afin d'atteindre ses objectifs, relancer ses ventes et faire face à la concurrence d'Intersport qui a récemment mis la main sur 72 magasins Go Sport. La nouvelle directrice générale Barbara Martin Coppola, transfuge d'Ikea, a établi un plan pour le groupe lillois, rapportent Les Échos. Actuellement, Decathlon compte 1.751 magasins, dont 325 en France, et continue d'ouvrir de nouveaux espaces de vente. Néanmoins, le spécialiste du sport a décidé de fermer deux magasins dont les performances ne sont pas au rendez-vous. Il s'agit de celui de Treillières près de Nantes et de Le Vigen près de Limoges.

"Nous adaptons et optimisons notre réseau, nos surfaces et nos formats de magasin en permanence", explique aux Échos la direction du groupe. Toujours selon les informations de nos confrères, l'enseigne a déjà commencé à transformer certains de ses magasins en réduisant la surface de vente à Paris (magasin Rosa Parks dans le 19e), à Meaux, Blois ou encore Mantes-la-Jolie. De 500 à 1.500 m², la surface récupérée peut être louée à une nouvelle enseigne. Mais ce n'est pas tout. Car la nouvelle directrice veut mettre l'accent sur le digital afin de développer la vente en ligne. Avec une part des ventes de 18,8% en 2022, contre 20,8% l'année précédente (année Covid-19), ce n'est pas suffisant pour Barbara Martin Coppola qui veut procéder à une refonte du site internet.

>> Accédez à tous les articles de Capital (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite