"Decision fatigue" : en dating, trop de choix tue le choix

© iStock / NickyLloyd

Vous en avez marre des applications de rencontres et avez des difficultés à communiquer avec votre partenaire ou à décider du lieu de votre prochain date ? Vous souffrez peut-être de « decision fatigue ».

En amour comme au quotidien, avoir le choix est un énorme privilège. Mais face à des montagnes d’options, certaines personnes peinent à prendre des décisions, à tel point qu’elles finissent par souffrir de « decision fatigue ».

Lire aussi >> Déco, fringues, resto... Comment lutter contre la fatigue décisionnelle

Qu’est-ce que la « decision fatigue » ?

Si swiper sur Tinder vous donne de l’anxiété, que vous avez du mal à prendre des décisions pour votre futur date ou que pour vous, répondre aux questions de vos potentiel·les partenaires est un cauchemar, vous souffrez sûrement de « decision fatigue ». D’après la thérapeute Leighya Richard qui s’est confiée à l’édition britannique de « Stylist », la « decision fatigue » apparaît quand « la capacité de décision d'une personne diminue après avoir dû prendre des décisions tout au long de la journée ».

D’ailleurs, cet épuisement et cette difficulté à se décider peut avoir des conséquences néfastes sur votre vie amoureuse, si vous ne prenez pas le taureau par les cornes.

Comment reconnaître et gérer la « decision fatigue » ?

Les applications de rencontres vous donnent des sueurs froides ? C’est un signe de « decision fatigue » ! En naviguant à travers les profils de potentiels matchs, vous êtes confronté·e à des choix et devez prendre des décisions en à peine quelques secondes. Quand on mêle cela au fait d’être exposé·e à des milliers d'options, pas...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

À lire aussi

VIDÉO - Mathilde Davril : "À 28 ans, j’ai remplacé Tinder par la prostitution"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles