Cédric Jubillar : son texto plein de "détails sexuels" envoyé à une amie de Delphine

·1 min de lecture

Cela fait plus de six mois maintenant que Delphine Jubillar est portée disparue. Dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, l’infirmière du Tarn se volatilisait sans laisser de traces : si son mari Cédric Jubillar a été mis en examen pour meurtre et placé en isolement à la prison de Seysses, près de Toulouse, ses avocats viennent de demander sa remise en liberté. Ils assurent que la mise en examen de son client "donne le sentiment de la fabrication d'un coupable", alors que ses proches se détournent peu à peu de lui, et notamment l’une de ses ex, qui l’a accablé dans un témoignage. Mais mardi 6 juillet 2021, c’est l'amie d'enfance de Delphine, Anne, déjà auditionnée à cinq reprises par les enquêteurs, qui a pris la parole. Cette habitante de Cagnac-les-Mines se décrit comme "une amie véritable" de l’infirmière : elle était en contact direct avec elle juste avant sa disparition et a contacté Cédric juste après. Alors qu’il avait "mauvaise réputation", elle acceptait "de le côtoyer quand [elle] invitait Delphine à la maison", et ce, "contrairement à beaucoup d’autres", raconte-t-elle à nos confrères du Parisien.

"Le 15 décembre au matin, quelques heures avant sa disparition, nous avons bu un café ensemble à mon domicile", révèle ainsi son amie, qui ajoute l’avoir soutenue dans son projet de séparation d’avec son mari. C’est pourquoi, alors qu’elle apprend la disparition de Delphine vers 5h30 du matin, sa confidente ne s’alarme pas outre mesure : "Delphine avait déjà quitté la maison, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles