Delphine Jubillar : cette confidence intrigante du mari de l'une de ses collègues

·1 min de lecture

Où se trouve Delphine Jubillar et que lui est-il arrivé ? Deux questions que tout le monde se pose, huit mois après sa disparition dans le Tarn, à Cagnac-Les-Mines, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Pour retrouver la jeune mère de deux enfants en bas âge, c’est toute la région qui s’est mobilisée dès le 23 décembre 2021 : une immense battue citoyenne a en effet été organisée et près de 1.000 personnes avaient répondu présentes. Parmi elles, Laurent, le mari d’une collègue de Delphine Jubillar, qui travaillait avec elle à la clinique d’Albi. Ce dernier s’était confié aux journalistes du Parisien présents sur place, et leur avait fait une drôle de révélation dans leur édition du 24 décembre 2020 : "Ma femme m’a raconté que Delphine a peur du noir et avait peur de se rendre seule la nuit à l’infirmerie de la clinique, donc je suis sceptique". Pour Laurent, la piste de la disparition volontaire, évoquée notamment par son mari Cédric Jubillar, serait donc à écarter. Delphine Jubillar s’est d’ailleurs volatilisée sans prendre ses lunettes de vue avec elle, ni même ses papiers...

Cédric Jubillar, qui s’était constitué partie civile le 5 janvier 2021, a par la suite été mis en examen le 18 juin pour "meurtre aggravé". Placé en détention provisoire à la prison de Seysses, près de Toulouse, le jeune plaquiste de 34 ans continue à clamer son innocence. Son avocat Jean-Baptiste Alary affirmait d’ailleurs en juillet 2021 dans les colonnes de Femme Actuelle, que le dossier était vide (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles