Delphine Jubillar "euphorique" avant de disparaître : les confidences troublantes d'une amie proche

·1 min de lecture

Un comportement qui prend aujourd'hui tout son sens... Dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, Delphine Jubillar disparaissait mystérieusement après avoir mis au lit sa fille de 19 mois et son fils de 6 ans. 4h09, Cédric Jubillar appelle la gendarmerie pour signaler la disparition de sa femme, avec qui il avait finalement accepté de divorcer. Il est le dernier à avoir vu Delphine Jubillar... Lui, et le "confident de Montauban", amant de Delphine Jubillar, qui avait reçu un selfie de sa part dans la soirée. Cette rencontre en ligne, tenue secrète, a-t-elle joué un rôle dans sa disparition ? Nul ne peut savoir. Cependant, les collègues de Delphine Jubillar l'affirment : quelques jours avant de disparaître, elle avait changé de comportement.

"Je la voyais complètement accro à son téléphone. Elle ne s’en séparait jamais et écrivait des messages de manière compulsive... Je trouvais même ça un peu exagéré", a confié son binôme Michelle, aide-soignante à la clinique d’Albi, au Parisien, précisant qu'elle ignorait tout de sa relation extra-conjugale. "Je me souviens aussi qu’elle avait retiré son alliance et que l’on ne voyait plus ces derniers temps Cédric apparaître avec les enfants lorsqu’elle les appelait en visio au moment où ils allaient au lit le soir", a-t-elle ajouté. Mais ce n'est pas tout.

Pour Marie, une collègue du service gériatrie de la clinique, Delphine Jubillar avait un comportement étrange les derniers jours qui ont précédé sa disparition : "Delphine était euphorique. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles