Delphine Jubillar : cet homme “affolé” aperçu par deux témoins le soir de sa disparition - EXCLU

·1 min de lecture

Huit mois après la mystérieuse disparition de Delphine Jubillar, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, les enquêteurs poursuivent les investigations. Désormais, tous leurs soupçons se portent sur le mari de l’infirmière, Cédric Jubillar. Le 18 juin 2021, il a d’ailleurs été mis en examen pour “meurtre aggravé” – bien qu’on ait toujours pas retrouvé le corps de la victime – avant d’être placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Seysses. D’un autre côté, les avocats de Cédric Jubillar dénoncent une enquête à charge contre leur client, et mettent tout en œuvre pour le faire sortir de prison. Mercredi 25 août 2021, une nouvelle demande de remise en liberté a donc été déposée au tribunal de Toulouse. A cette occasion, Maître Emmanuelle Franck a accepté de se confier sur l’affaire dans une interview accordée à Femme Actuelle.

Au cours de cet entretien, l’avocate de Cédric Jubillar est notamment revenue sur les pistes que les gendarmes n’auraient pas suffisamment creusées selon elle. Me Franck mentionne ainsi “deux témoins qui ont vu, vers 7 heures du matin, un homme qui court de manière affolée vers son véhicule, moteur tournant, à quelques kilomètres du domicile des Jubillar”. La juriste précise d’ailleurs : “On sait que ça ne peut pas être Cédric, puisqu’il était avec les gendarmes à ce moment.” S’agirait-il du même véhicule suspect découvert sur les images de vidéosurveillance de Cagnac-les-Mines ? Seuls les enquêteurs peuvent le déterminer.

Emmanuelle Franck évoque également (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles