Delphine Jubillar : l’avocat de son mari Cédric explique pourquoi il avait une photo de son amant

·1 min de lecture

Cédric Jubillar sortira-t-il de prison ? Interpellé et mis en examen pour "meurtre aggravé", le mari de Delphine Jubillar, la disparue du Tarn, a été placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Seysses vendredi 18 juin 2021. Ses avocats Me Jean-Baptiste Alary, Me Emmanuelle Franck et Me Alexandre Martin travaillent actuellement sur le dossier de 10.000 pages qui leur a été remis, afin de préparer au mieux leur défense. Les conseils ont en effet fait appel de son incarcération et comptent "démonter un par un tous les éléments" avancés par le procureur de la République de Toulouse Dominique Alzéari, lors de cette audience publique, qui aura lieu mardi 6 juillet 2021. C’est ce qu’a confié Me Jean-Baptiste Alary dans une interview accordée à Femme Actuelle mercredi 30 juin 2021.

Le conseil du principal suspect dans cette affaire a accepté d'y revenir sur les nombreuses pistes et indices évoqués par les enquêteurs le soir de la disparition de Delphine Jubillar, comme la couette qui tournait dans la machine à laver, les aboiements des chiens, où encore la voiture déplacée. Ainsi que sur les contradictions de son client. Cédric Jubillar avait notamment expliqué au début de l'affaire qu'il ne savait pas que sa femme avait un amant... avant d'affirmer le contraire quelques semaines plus tard. "Il n'a pas changé de version, mais les choses lui ont été demandées différemment à chaque fois. Il avait en effet des doutes, mais pas de preuve concrète. C'est pourquoi il a dit au départ (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles