Delphine Jubillar : l'identité du coupable connue ? L'une de ses anciennes collègues s'interroge

Delphine Jubillar a mystérieusement disparu dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 décembre 2020 alors qu'elle se trouvait à son domicile de Cagnac-les-Mines, dans le Tarn. Au moment de sa disparition, ses deux enfants étaient présents, ainsi que son mari Cédric Jubillar. Très vite, il a été considéré comme le principal suspect dans cette affaire, notamment après avoir livré des versions contradictoires sur les faits présumés. Vendredi 18 juin 2021, il a été mis en examen et incarcéré à la maison d'arrêt de Seysses, en Haute-Garonne. Depuis son incarcération, le peintre plaquiste de 34 ans clame son innocence. Avec ses avocats, il a déjà fait plusieurs demandes de remise en liberté, mais aucune n'a abouti. Jeudi 9 juin 2022, le mari de Delphine Jubillar a été présenté au juge des libertés et de la détention (JLD) au tribunal judiciaire de Toulouse dans le cadre d'une demande de remise en liberté. Lundi 13 juin 2022, la justice a rendu sa décision. Sa demande de libération a (encore) été rejetée. Il reste en prison. Ses trois avocats, Mes Emmanuel Franck, Jean-Baptiste Alary et Alexandre Martin, ont annoncé leur volonté de faire appel de cette décision.

>>> Retour sur toutes les dates clés de l'affaire Jubillar en images dans notre diaporama

Depuis sa disparition en décembre 2020, le corps de Delphine Jubillar n'a jamais été retrouvé. Pourtant, des fouilles ont plusieurs fois été menées et ses proches organisent des battues autour du domicile de l'infirmière de 33 ans. Sur la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles