Delphine Jubillar : la maison du couple passée au crible, les images de la perquisition révélées

·1 min de lecture

Une enquête sans précédent à Cagnac-les-Mines. Neuf mois après la disparition de Delphine Jubillar dans le Tarn, les enquêteurs tentent toujours de venir à bout de cette affaire. Le 18 juin 2021, Cédric Jubillar, le mari et père des deux enfants de la disparue, était placé en détention provisoire pour "homicide volontaire" sur son épouse. Cependant, l'artisan peintre de 33 ans conteste formellement son implication dans la possible mort de sa femme. Pour en avoir le cœur net, une brigade de gendarmes s'était rendue au domicile des Jubillar le 6 janvier 2021, soit trois semaines après les faits, pour effectuer des prélèvements aux alentours de l'habitation. Sur place, les gendarmes découvrent une maison sens dessus dessous, encombrée par du matériel de maçonnerie, dans laquelle des objets de Delphine Jubillar trônent au milieu du salon.

>>> Découvrez les photos des enquêteurs au domicile des Jubillar

Sur place, plusieurs experts en identification criminelle de la gendarmerie de Cagnac-les-Mines, accompagnés d'une équipe du service des eaux, ont mené des investigations pour chercher des traces dans le réseau raccordé à la maison, le tout, sous le regard de Cédric Jubillar. Des investigations éprouvantes pour le père de famille, qui se sont déroulées de 9 à 20 heures, comme le révélait Me Alary à La Dépêche le 7 janvier 2021 : "Les investigations se sont déroulées comme elles le devaient. La maison et ses abords ont été intégralement fouillés. Un certain nombre de biens ont été saisis (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles