Delphine Jubillar : le message poignant de sa tante qui évoque sa disparition "soudaine"

Delphine Jubillar a disparu dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 décembre 2020 à son domicile de Cagnac-les-Mines, dans le Tarn. Au moment de sa disparition, elle n'était pas seule. Ses deux enfants Elyah et Louis étaient présents, ainsi que son mari, Cédric Jubillar. C'est d'ailleurs lui qui a téléphoné aux gendarmes à 4h10 du matin pour les prévenir de l'absence de sa femme. Mais très vite, il a été considéré comme le principal suspect dans cette affaire, notamment après avoir livré des versions contradictoires sur ce qu'il se serait passé. Vendredi 18 juin 2021, il a été mis en examen pour "meurtre sur conjoint" et placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Seysses où il ne cesse depuis de clamer son innocence. Avec ses avocats, il a tenté à plusieurs reprises de sortir de détention. Mais ses demandes de libération ont toutes été rejetées par la justice. Quant à Delphine Jubillar, l'infirmière du Tarn reste introuvable. Si des fouilles ont régulièrement été menées pour tenter de la retrouver, aucune piste probante n'a encore été établie à ce stade de l'enquête.

>>> Retour en images sur toutes les dates clefs de l'affaire Jubillar dans notre diaporama

Les proches de Delphine Jubillar continuent de se mobiliser pour tenter de la retrouver. C'est notamment le cas de sa tante qui, dans un message poignant posté sur le compte Facebook Soutiens aux familles de Delphine Aussaguel, s'est confiée sur sa douleur depuis la disparition de sa nièce. "Ma chère nièce, cela fait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles