Delphine Jubillar : une nouvelle cagnotte en ligne provoque la colère de ses proches

·1 min de lecture

Une cagnotte qui crée la polémique. Neuf mois après la disparition de Delphine Jubillar dans le Tarn, les enquêteurs n'ont toujours pas de coupable. L'infirmière de 33 ans a-t-elle été victime d'un féminicide commis par son mari Cédric ? Les juges d'instruction semblent convaincus. Le 18 juin 2021, le père de famille est placé en détention provisoire pour le meurtre de sa femme et demeure à l'isolement de la prison de Seysses depuis maintenant trois mois. À l'extérieur, les rumeurs vont bon train. À tel point que deux clans se sont formés autour de l'affaire. D'un côté, les proches de Cédric Jubillar, qui ont même tenté de réunir de l'argent pour ses dépenses en prison, et de l'autre, le clan Aussaguel. Le 29 septembre, les proches de Delphine Jubillar ont d'ailleurs eu la mauvaise surprise de découvrir qu'une cagnotte frauduleuse avait (encore) vu le jour.

Sur la plateforme Leetchi, la cagnotte est baptisée "Pour les deux amours de Delphine" et cumule une centaine d'euros. Selon une certaine Magali, créatrice de la cagnotte, celle-ci aurait vocation à "subvenir aux besoins des deux amours de Delphine". Pourtant, le 29 septembre, les proches de Delphine Jubillar ont pris la parole sur Facebook pour dénoncer cette collecte frauduleuse : "Une cagnotte a été faite pour les enfants de ma cousine sans l'accord de la famille de Delphine et la famille ne le savait pas. Veuillez bien le faire partager, sur les groupes car ces personnes-là, n'ont aucun respect", a expliqué la cousine de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles