Cédric Jubillar : pourquoi a-t-il engagé trois avocats pour le défendre ?

·1 min de lecture

Alors que les recherches se poursuivent inlassablement pour retrouver Delphine Jubillar, disparue depuis décembre 2021, l'avocat du principal suspect, détenu en prison, son mari Cédric Jubillar, estime que les dés sont pipés et que tout est fait pour accuser son client. Dans une interview accordée vendredi 23 juillet à Actu Toulouse, il dénonce les conditions de l'enquête et la pression qu'il subit. Dès le début de l'affaire, son principal avocat Jean-Baptiste Alary dénonce un dossier vide, et estime que l'enquête est menée à charge. Ainsi, explique-t-il notamment, la manière dont le témoignage du fils du couple a été recueilli relève selon lui de l'instrumentalisation."Lors de sa première audition, le 16 décembre 2020, le garçon a été entendu par les gendarmes et a répondu que la veille au soir, tout allait très bien et que ses parents ne s'étaient pas disputés… Il s'agit d'une instrumentalisation de son témoignage. Il faut être responsable et laisser cet enfant à sa place : il ne peut pas être l’accusateur de son père", affirme Maître Alary. Il estime en outre que toutes les pistes n'ont pas été creusées. En outre, il accuse le procureur et la section de recherches de Toulouse de "violer le secret de l’instruction et d’organiser les fuites" autour d’informations sur la vie privée de son client.

De quoi, estime-t-il, rendre plus difficile encore la défense de son client. Ainsi, à la question posée sur le fait de savoir qui - de lui-même ou Cédric Jubillar - a exprimé le souhait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles