Delphine Jubillar : ses proches ciblés par des détracteurs qui veulent les "démolir"

Delphine Jubillar n'a plus donné signe de vie depuis sa mystérieuse disparition survenue dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 décembre 2020. Elle se trouvait alors chez elle, à Cagnac-les-Mines, en présence de ses deux enfants, Elyah et Louis, et de son mari Cédric Jubillar. C'est lui qui a appelé les gendarmes à 4h10 du matin pour les prévenir de l'absence de sa femme. Très vite, les enquêteurs se sont intéressés au passé du couple. Ils ont appris que Cédric et Delphine Jubillar étaient en instance de divorce et que l'infirmière du Tarn de 33 ans avait un autre homme dans sa vie. Elle l'avait rencontré à l'été 2020 sur un site de rencontres. Avant sa disparition, elle s'apprêtait à quitter Cagnac-les-Mines pour s'installer avec lui. Cédric Jubillar était-il au courant de son projet ? S'il a toujours nié son implication dans la disparition de sa femme, il a été mis en examen pour "meurtre sur conjoint" et placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Seysses, en Haute-Garonne, le vendredi 18 juin 2021. Avec ses avocats, il a fait plusieurs demandes pour sortir de prison. Aucune n'a abouti.

>>> Retour en images sur toutes les dates clefs de l'affaire Jubillar dans notre diaporama

Si Delphine Jubillar reste introuvable, ses proches continuent de se mobiliser pour tenter de la retrouver. Régulièrement, ils organisent des fouilles aux alentours de Cagnac-les-Mines qu'ils diffusent en vidéo sur la page Facebook Soutiens aux familles de Delphine Aussaguel, comme le mercredi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles