Delphine de Vigan alerte contre le phénomène des "enfants-sandwichs" sur les réseaux sociaux

·1 min de lecture

Dans son nouveau roman, Delphine de Vigan pointe du doigt un phénomène qui prend de l'ampleur : celui de la starification des enfants sur les réseaux sociaux. Ces petits garçons et petites filles, parfois encore bébé, "sont transformés un peu en enfants-sandwichs qui ne cessent de faire la promotion de produits divers et variés", alerte l'auteure, mardi sur Europe 1. C'est un univers "qui est totalement dédié à la consommation et à la profusion de placement de produits", avance Delphine de Vigan. Dans son nouveau roman Les enfants sont rois, elle raconte l'histoire d'une famille d'influenceurs sur YouTube et souligne les dangers de cette activité.

"Une injonction permanente au bonheur"

Pour l'écrivaine, l'environnement créé autour de ces enfants-stars "est une fiction". "C'est une injonction permanente au bonheur. Une sorte d'image idéalisée de la famille parfaite. Mais la famille parfaite, c'est la famille qui consomme. Et derrière ces vidéos, il y a avant tout des valeurs de consommation, de possession", poursuit-elle. 

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Des valeurs qui lui rappellent celles des classiques téléachats. Les vidéos d'enfants sur les réseaux sociaux seraient donc une version moderne de ces émissions télévisées. "On donne l'illusion d'une chaîne familiale", souligne-t-elle. Mais en réalité, tout est dirigé vers la consommation "à travers différents scénarios ludiques comme le déballage de cadeaux, les recherches de produits dans l...


Lire la suite sur Europe1