"Demain nous appartient" : Julie Debazac et Franck Monsigny réunis, ils partagent un cliché très drôle

Après des semaines d'absence, la série Demain nous appartient sera bientôt de retour. Interrompus à cause de l'épidémie du coronavirus, les tournages ont repris pour le plus grand plaisir des fans. Toute l'équipe s'est donc retrouvée dans la ville de Sète pour tourner les nouveaux épisodes. Des retrouvailles que les téléspectateurs de la série attendaient avec impatience. Julie Debazac et Franck Monsigny, étaient très heureux de se retrouver et ont partagé leur bonheur avec les internautes sur les réseaux sociaux. L'acteur a posté un montage avant / après confinement avec sa camarade de jeu et ils son métamorphosés. Alors que Franck Monsigny n'est pas rasé, Julie Debazac a les cheveux en bataille. Tous les deux vont sans doute prendre plaisir à passer entre les mains des coiffeuses et coiffeurs de la production. "Vous êtes sûr de vouloir nous revoir a l'écran ...?!" , a-t-il demandé à ses nombreux abonnés en légende de la photo.

Julie Debazac complice avec Franck Monsigny

Sur les plateaux de tournage, les deux acteurs s'entendent à merveille. En octobre dernier, le comédien ne tarissait pas d'éloges sur sa collègue dans les colonnes de Télé Star : "C'est une fantastique partenaire de jeu. Elle a un second degré que j'adore et une autorité naturelle... Elle est maman de trois enfants dans la vie et je peux vous dire que quand elle parle, on l'écoute !". De son côté, Julie Debazac s'était également confiée sur la bonne entente au sein de l'équipe. "J'ai beaucoup de chance car je suis vraiment entourée de super comédiens au commissariat, que ce soit Camille Genau, Mayel Elhajaoui, Franck Monsigny, ou Samy. Nous sommes tous très différents, mais malgré ces tempéraments différents nous sommes quand même assez complémentaires je pense. Et nous nous entendons tous très bien. Il y a une vraie bonne humeur, et beaucoup d'humour, sur le plateau et hors plateau. Même si nous tournons très vite, nous sommes tous liés et il y a quelque chose de très fort entre nous."

A lire aussi

(...) Cliquez ici pour voir la suite