Quand et comment demander une augmentation salariale

·1 min de lecture

En France, 83% des moins de 25 ans considèrent mériter une augmentation, mais moins de la moitié ose la demander.

Qui dit fin d’année dit fêtes, cadeaux et paillettes. Mais aussi bonnes résolutions ! Pour entamer 2022 du bon pied, et si vous osiez enfin réclamer cette augmentation que vous avez en tête depuis des mois ? Anne-Charlotte Auffret, consultante rémunération, a livré à notre partenaire Brut. ses meilleurs conseils pour sauter le pas. 

À lire aussi >> Prendre soin de son argent, c’est prendre soin de soi

Oser demander (et se préparer) 

Le premier est d’effectivement oser le faire. Mais attention, cela ne se fait pas sans y réfléchir un minimum. « Il est essentiel de bien se préparer. On ne va pas du jour au lendemain réclamer une augmentation, en se disant “j’ai envie d’être augmenter”. Ça ne se passe pas comme ça », rappelle l’experte. Il faut donc trouver les bons arguments. 

Analysez vos « performances individuelles ». Assurez-vous d’abord de maîtriser les compétences requises pour votre poste. Une fois cela fait, regardez du côté de votre implication personnelle : vos heures supplémentaires, vos responsabilités qui ont peut-être évolué depuis votre prise de fonctions… Bref, tout ce qui peut permettre d’apprécier ce que vous apportez à l’employeur mérite d’être étudié. N’hésitez pas, pour appuyer votre propos, à demander des feedbacks : à vos managers, vos collègues, « ou toute autre personne avec qui vous avez collaboré ».    

Chiffrer ses prétentions et choisir son timing 

« Il faut analyser, dans un...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles