Demi Lovato affirme avoir eu « honte » d’être attirée par des femmes durant sa jeunesse

La Rédaction
·1 min de lecture

Dans le podcast « The Joe Rogan Experience », Demi Lovato révèle notamment avoir pris conscience de sa sexualité en regardant le film culte « Sexe Intentions », sorti en 1999.

Demi Lovato enchaîne les interviews. Alors qu’elle fait actuellement la promotion de son documentaire baptisé « Dancing With the Devil », diffusé depuis le 23 mars sur YouTube, la chanteuse de 28 ans se laisse aller à quelques confidences sur sa vie personnelle. Depuis l’overdose qui aurait pu lui coûter la vie en 2018, elle prend en effet du temps pour elle et apprend à mieux se connaître, notamment en ce qui concerne sa sexualité. C’est ainsi que plus tôt dans le mois, elle a affirmé avoir réalisé qu’elle était « vraiment queer » avec les années. Et si elle en est désormais fière, la star confie qu’un sentiment de « honte » l’a longtemps habitée. « Une des raisons pour lesquelles je suis à l’aise désormais, c’est parce que j’ai énormément été renfermée dans le passé », explique-t-elle dans le podcast « The Joe Rogan Experience », mis en ligne ce week-end. « J’ai entendu quelqu’un appeler la communauté LGBTQ+ la mafia de l’alphabet. Je fais partie de la mafia et j’en suis fière. Oui, je suis pansexuelle. »

Cette prise de conscience, Demi Lovato l’a eue en regardant la scène culte du baiser entre Selma Blair et Sarah Michelle Gellar dans le long-métrage « Sexe Intentions », sorti en 1999. « Je me suis dit : “Oh, j’aime cela.” Mais j’ai ressenti beaucoup de honte parce qu’en grandissant au Texas, en tant que chrétienne, c’était très mal vu. Toute attirance que j’ai pu avoir pour une...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi