Demi Lovato révèle que son équipe l'a enfermée dans sa chambre pour contrôler son trouble alimentaire

Demi Lovato - Social media screenshot - APR 22 - AVALON
Demi Lovato - Social media screenshot - APR 22 - AVALON


Demi Lovato a révélé que son équipe l'a jadis "barricadée" dans sa chambre d'hôtel pour contrôler son trouble alimentaire.
Lors d'une nouvelle interview sur le podcast "Call Her Daddy", Demi a confié qu'un membre de son équipe tentait de contrôler ce qu'elle mangeait, enlevant par exemple de la nourriture de sa chambre d'hôtel ou en lui prenant son téléphone pour qu'elle ne puisse pas commander à manger. La chanteuse a également déclaré que ces mesures drastiques ont aggravé son trouble alimentaire et l'a poussée à devenir boulimique à nouveau.
L'ancienne star Disney a aussi être sortie de sa chambre d'hôtel un soir, afin de "manger et se purger", ce après quoi le garde de sécurité a "placé des meubles face à sa porte" pour qu'elle ne puisse pas s'échapper.
"Ils me contrôlaient à ce point" a-t-elle avoué. "Et ça empirait les choses."
Demi a ajouté que son trouble alimentaire a tellement empiré qu'elle a commencé à vomir du sang. Elle a alors demandé de l'aide mais un membre de son équipe a tenté de l'en dissuader.
"C'était en 2017" a continué la star. "Cette personne m'a regardé et m'a dit "Tu n'es pas assez malade". Et je pense que c'était leur façon de me dire "Non, tu ne vas pas retourner à l'hôpital, car si tu le fais, ça donnera une mauvaise image de moi." Donc je n'ai pas demandé de l'aide, et moins d'un an plus tard, j'ai fait une overdose... je me sentais piégée, j'avais l'impression que je ne pouvais pas sortir de cette situation."