Demi Lovato raconte avoir été violée dans un documentaire

Sarah Duverger
·1 min de lecture

Ce mardi 16 mars, le festival South By Southwest (SXSW) a été lancé avec la diffusion en avant-première du documentaire sur Demi Lovato, « Dancing with the devil ». Un film dans lequel elle revient notamment sur son overdose de 2018 qui a failli lui coûter la vie. Demi Lovato y fait de nombreuses révélations. La chanteuse a notamment expliqué avoir été violée par son dealer lors de cette fameuse nuit : « Quand ils m'ont trouvé, j'étais nue, bleue. J'ai été littéralement laissée pour morte après qu'il ait profité de moi. Quand je me suis réveillée à l'hôpital, ils m'ont demandé si nous avions eu des relations sexuelles consenties. J’ai eu un flash où je le voyais sur moi. J’ai dit oui. Ce n'est qu'un mois après cette overdose que j'ai réalisé, « tu n’étais pas en état de prendre une décision consentie ». »

Demi Lovato a expliqué que ce n’était pas la première fois qu’elle avait été agressée sexuellement : « Je sais que ce que je suis sur le point de dire va choquer. Mais quand j’étais adolescente, j’ai été dans une situation similaire... j’ai perdu ma virginité dans un viol. » Elle a donné plus de détails : « Je faisais partie de cette équipe de Disney qui a déclaré publiquement qu’elle attendrait le mariage pour perdre sa virginité. Je n’ai pas eu cette première fois romantique. Ce n’était pas ça pour moi, ca craignait. Je devais voir cette personne tout le temps alors j’ai arrêté de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi