"Koh-Lanta" : Denis Brogniart raconte sa relation unique avec le regretté Bertrand-Kamal

·2 min de lecture

Les amateurs de Koh-Lanta n’attendront pas longtemps avant de retrouver leur émission préférée. TF1 a en effet dégainé la bande-annonce de la 22eme saison de son jeu de survie, qui démarrera vendredi 12 mars 2021. Cette édition, tournée en Polynésie française, a été baptisée "les armes secrètes", du nom des nouvelles mécaniques intégrées pour pimenter l'aventure. Et le casting promet de sacrés affrontements, foi de Denis Brogniart qui sera une nouvelle fois aux manettes du programme. Car, l’animateur s’y connaît en personnalités fortes, lui qui a son rond de serviette sur toutes les îles du monde entier. Et, même s’il a des favoris parmi les héros des saisons précédentes, Bertrand-Kamal tient une place prépondérante dans son cœur de baroudeur.

Dans En Balade avec Pascale Clark, dimanche 21 février 2021 sur Europe 1, le sportif confirmé est revenu sur le lien très fort qui l'unissait à ce candidat, mort en septembre 2020 d'un cancer du pancréas peu après sa participation à la dernière saison du jeu. "J'ai rencontré un type qui avait un regard, qui avait de la lumière dans les yeux comme peu", explique-t-il au sujet du Dijonnais, qualifiant leur rencontre de "particulièrement marquante". Et de poursuivre sur la même ligne : "C'est quelqu'un à qui je m'étais attaché, et quand j'ai appris, quelques mois après l'émission, qu'il souffrait de ce cancer, je savais qu'il n'avait que 10% de chances de s'en sortir", regrette le présentateur, qui a couru aux côtés de quelques aventuriers de l'émission afin de récolter des dons pour la recherche contre le cancer du pancréas.

Et même s’il doit garder un jugement impartial en sa qualité d'animateur, Denis Brogniart ne tarit pas d’éloges sur Bertrand-Kamal, avec qui il s’est "lié comme jamais à un aventurier de Koh-Lanta". La conclusion de son échange avec Pascale Clark est d'ailleurs teintée d'émotion : "Ce type, de là où il est, je pense que c'est une étoile pour ceux qui le connaissaient".

A lire aussi : Mort de Bertrand-Kamal : (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite