Mes dents bougent, que faire ?

© Istock/Getty Images

Avec l’âge, on peut observer une perte de substance osseuse au niveau des os de la mâchoire. Ce phénomène s’accentue après 50 ans. Il est donc normal que les dents se mettent à bouger légèrement. Si la mobilité dentaire est donc normale, elle doit être prise en charge afin que les dents ne tombent pas.

Cette mobilité dentaire peut avoir différentes causes. Si, bien sûr, la perte de substance osseuse joue un rôle important, nous ne sommes pas tous égaux face à ce phénomène. D’autres problèmes dentaires peuvent être en cause, et représentent d’importants facteurs de risque. Le premier étant bien entendu les maladies parodontales comme la gingivite ou la parodontite. Elles peuvent conduire, à terme, au déchaussement des dents. Certaines personnes y sont plus sensibles que d’autres, notamment les diabétiques, les personnes immunodéprimées et les gros fumeurs. Le bruxisme (le fait de grincer des dents) et un trouble de l’occlusion peuvent également aggraver la mobilité dentaire liée à l’âge.

Il est impératif d’avoir une hygiène dentaire rigoureuse tout au long de la vie. A fortiori après 50 ans, lorsque le risque de maladies parodontales augmente. Un brossage efficace au moins deux fois par jour, l’utilisation de brossettes interdentaires ou de fil dentaire sont la clé pour des dents saines. Éliminer la plaque dentaire et s’assurer d’un environnement buccal sain permettent de diminuer les risques. Il faut également être attentif à certains signes : douleurs, saignements répétés à chaque (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite