La dernière "sorcière" de Salem enfin graciée... trois siècles après sa condamnation

C'est un fait historique des plus insolites. Trois siècles après sa condamnation injustifiée, Elizabeth Johnson, la dernière "sorcière de Salem", a enfin obtenu grace auprès de la cour générale du Massachussetts. Elizabeth Johnson avait été condamnée pour "sorcellerie" en 1692 lors de la fameuse "chasse aux sorcières".

Elle fut l'une des nombreuses victimes de violences patriarcales inouïes perpétuées sans état d'âme. Comme le rappelle franceinfo, cette grâce n'aurait pu avoir lieu sans Carrie La Pierre, professeure d'éducation civique dans un collège local, qui avait demandé l'an dernier à ses élèves de quatrième de faire la liste des condamnés de Salem, travail de groupe qui a abouti à retrouver, dans les archives, le nom d'Elizabeth Johnson.

Les jeunes étudiants ont ensuite écrit à des députés ainsi qu'aux juges de l'état afin de défendre la réhabilitation de cette victime oubliée des siècles durant, finalement graciée... 330 ans plus tard.

Une victime de la chasse aux sorcières

De nombreuses oeuvres, comme le film La chasse aux sorcières avec Winona Ryder (d'après la pièce d'Arthur Miller), mais également l'essai féministe de Mona Chollet, Sorcières : la puissance invaincue des femmes, reviennent sur la persécution, torture et condamnation massive à la fin du dix-septième siècle des femmes de Salem (ville américaine située dans le comté d'Essex, dans le Massachusetts).

Cette grâce se fait la continuation de...

Lire la suite


À lire aussi

"Les mâles du siècle", le film qui prend le pouls des masculinités après #MeToo
Trois ans après sa plainte pour viol contre Luc Besson, Sand Van Roy s'exprime
Après 9 ans de prison pour fausse couche, le cauchemar de Sara Rogel est enfin fini

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles