Deux sans abris voulaient faire sauter la gare Montparnasse, ils sont arrêtés avec des bonbonnes de gaz

Agence/ Panoramic / Bestimage

"Tout faire sauter", c'est ce que revendiquaient vouloir faire deux personnes sans abri interpellées ce vendredi 30 décembre 2022 à la gare Montparnasse. Le média BFMTV rapporte qu'ils ont été placés en garde à vue. "Au moment de leur interpellation, ils étaient en possession de neuf petites bombonnes de gaz." L'un d'eux est un homme de 51 ans, français, et un autre est un homme de 29 ans, "se disant lybien mais étant a priori tunisien", rapporte une source cité par Le Parisien le même jour. Les neuf bouteilles de gaz étaient pleines mais inoffensives, n'étant reliées à aucun système de mise à feu.

Ces intentions peu réalisables ont toutefois été prises au sérieux par le ministre de l'intérieur Gérald Darmanin. Ce dernier a demandé au préfet de police Laurent Nunez de renforcer la sécurité dans toutes les gares. Quant à eux interpellés, les deux individus ont été placés en garde à vue à la sûreté régionale des transports pour apologie du terrorisme. Les faits ont ensuite été requalifiés en "menace de mort de mort réitérés". L'un des deux suspects a été décrit comme "de santé mentale possiblement fragile". Il était alcoolisé pendant son interpellation. L'homme de 29 ans était quant à lu "connu pour des infractions à la législation sur les étrangers", rapporte le média France info le vendredi 30 décembre 2022. Si le risque encouru n'est dans ce cas pas très important, un important dispositif policiers de plus de 90 000 gendarmes a été mis en place pour le réveillon de la Saint-Sylvestre, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite