Deux fans attaquent Universal Studios pour «tromperie»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© Valérie Macon / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'est une plainte, assez cocasse, qui détone autant qu'elle étonne. Deux américains ont décidé de s’attaquer à la célèbre firme cinématographique Universal Studio pour une raison assez baroque. En effet, ils étaient déçus de ne pas voir leur actrice préférée Ana de Armas jouer dans la célèbre comédie romantique intitulée "Yesterday", réalisée par Danny Boyle, qui retrace la vie de Jack Malik, fan des Beatles, dans une uchronie où ils n'ont jamais existé.

Retrouvez Culture Médias en podcast ici

Pas moins de cinq millions de dollars réclamés

Les spectateurs étaient ivres de colère, contre le célèbre studio d'Hollywood, d'autant plus que l’actrice apparaissait bel et bien dans la bande annonce du film. Mais elle a finalement été coupée au montage. Pour "faire face" à cette terrible déception, les fans de l’actrice réclament, donc, pas moins de 5 millions de dollars au studio Universal qu’ils qualifient de "faux, trompeur et déceptif".

Une indemnité qui peut paraître quelque peu élevée compte tenu du fait que ces deux groupies de l'actrice cubano-espagnole ont payé un peu moins de quatre dollars pour pouvoir bénéficier du film sur la plateforme de streaming d'Amazon Prime Video. Pour le moment, Universal Studios ne s’est pas exprimé sur cette plainte.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles