Deux jeunes enfants sont décédés suite à l'ingestion accidentelle d'un raticide interdit en France

·1 min de lecture

Au début de l'année 2021, de très jeunes enfants sont décédés en France métropolitaine, empoisonnés par un raticide introduit illégalement sur le territoire, rapporte l'Anses dans une note publiée le 25 novembre.

Ils ont ingéré un produit raticide qui était imbibé de monofluoroacétate sodique, extrêmement toxique, capable de tuer un adulte avec une très faible quantité. Pour cette raison, cette substance est interdite en France. En Guyane, une trentaine de cas similaires ont été enregistrés par le Centre anti-poison. A chaque fois, un même produit est mis en cause, avec le même emballage, fabriqué en Chine.

Achetez des produits du circuit conventionnel

S'il est malheureusement impossible de détecter un tel danger avant d'ingérer un produit contaminé de la sorte, l'Anses rappelle quelques règles à suivre pour se prémunir de ces intoxications parfois mortelles. Pour les raticides, il est essentiel d'acheter uniquement des produits issus de circuits conventionnels, au supermarché ou dans des magasins spécialisés, avec des instructions écrites en français.

Il faut les tenir à distance des enfants. Si le traitement contre les rats et souris ne fonctionne pas, faites appel à une entreprise spécialisée, sans chercher à acheter une substance plus forte. Bien entendu, il est essentiel de respecter les conditions d'utilisations inscrites sur l'emballage pour ce genre de produits potentiellement dangereux.

Source : Raticides : utiliser uniquement les produits (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Comment réussir la crème au chocolat comme mémé
18 recettes de gratins qui réchauffent (et qui sont drôlement bons)
Syndrome prémenstruel : ce qu'il faut manger (ou éviter de manger) pour limiter ses désagréments
6 recettes d'hiver au fromage (moins caloriques)
Vitamine D : quels sont les 15 aliments qui permettent d'éviter les carences ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles