Deux recettes traditionnelles et gourmandes pour cuisiner le hareng fumé

·1 min de lecture

Le hareng, c’est un mets symbolique de la Côte d’Opale. Ce poisson est incontournable à Boulogne-sur-Mer, sa capitale et premier port de pêche français. Aux reflets argentés, il vit dans les eaux froides des mers du Nord mais descend à la mi-novembre pour pondre au large des côtes françaises. Mais comment déguster ce poisson cru à la chair nacrée et au bon goût fumé ? Europe 1 vous livre deux recettes pour réveiller vos papilles.

Découvrez notre newsletter gastronomie

Recevez tous les dimanches à 10h notre newsletter "A table !" pour exceller derrière les fourneaux avec les recettes, conseils et trucs & astuces de Laurent Mariotte, ses chroniqueurs et ses invités.

Abonnez-vous ici

Une tradition du nord de la France

Au 19ème siècle, à Boulogne-sur-Mer, toute la population locale vit du hareng : les hommes pêchent et les femmes lèvent les filets. Et ce sont elles qui sont chargées de conserver le poisson, aidée par la salaison marine mais aussi les saurisseries, des lieux où il est fumé. Aujourd’hui encore quelques maîtres fumeurs continuent cette pratique ancestrale.

La recette par excellence : c’est le hareng pomme à l’huile. Une salade de pommes de terre tièdes, mélangée à des filets de harengs fumés bien vinaigrés. Une composition traditionnelle mais très goûteuse.

Le hareng pomme à l’huile

Ingrédients 

500 grammes de pommes de terre 8 filets de hareng Une échalotte 4 branches de persil plat Une cuillère à café de moutarde 2 cuillères à soupe de vinaigre de vi...
Lire la suite sur Europe1