Deux solutions contre les nausées

·1 min de lecture

Avant le vomissement, il y a la nausée. On se sent barbouillée, en proie à des haut-le-cœur nouant l’estomac et la gorge et donnant envie de vomir sans y parvenir. Dans le cas d’une gastro-entérite, le malaise est passager, le rejet du contenu de l’estomac signant en général la fin du désagrément. Mais lorsqu’elles sont liées au mal des transports, aux effets secondaires d’un médicament ou d’une chimiothérapie, les nausées peuvent jouer les prolongations. Elles provoquent alors un véritable malaise conduisant à réduire les prises alimentaires et occasionnant une fatigue générale.

C’est quoi ? La phytothérapie utilise depuis longtemps le rhizome du gingembre pour réduire les nausées digestives ou celles du mal des transports. En parallèle, l’aromathérapie s’appuie sur les huiles essentielles (HE), notamment celle de menthe poivrée. Ces deux remèdes naturels sont reconnus par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Pourquoi ça marche ? La racine du gingembre contient de l’oléorésine, une substance aux effets anti-inflammatoires et antiémétiques, atténuant nausées et vomissements. Elle est également antispasmodique et antidiarrhéique. L’HE de menthe poivrée favorise quant à elle la digestion. Antispasmodique, elle dompte les contractions de l’estomac, ce qui limite les remontées acides ainsi que les nausées. Elle peut être utilisée seule ou en complément du gingembre.

Comment ça se passe ? Dans 250 ml d’eau bouillante, on laisse infuser pendant dix minutes 1 cm de rhizome de gingembre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles