Publicité

Devant les ambassadeurs français, Colonna prône un "projet européen ambitieux" face à l'extrême droite

Une prise de parole politique rare. Lors d'un discours tenu ce mardi devant les ambassadeurs français réunis à Paris, Catherine Colonna, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, a prôné la construction d'un projet européen "positif et ambitieux" face à la montée de l'extrême droite et des "populistes" en Europe.

"Alors que l'extrême droite tisse sa toile en Europe, nous aurons la responsabilité collective de faire vivre un projet européen positif et ambitieux", a déclaré la cheffe de la diplomatie française, en exhortant les diplomates à "rendre l'Europe la plus concrète possible" et à "démontrer que le repli national et la courte vue du chacun pour soi sont contraires à nos intérêts".

"Les populistes arrivés au pouvoir en Europe n'ont de cesse de vouloir maximiser les retours obtenus d'une Union qu'ils vouaient pourtant aux gémonies peu de temps auparavant", a-t-elle encore lancé.

Les élections européennes à l'horizon

L'extrême droite progresse un peu partout en Europe. En Italie, Giorgia Meloni gouverne depuis octobre 2022 une coalition dominée par ce courant politique.

L'extrême droite ou les partis nationalistes populistes sont aussi à la tête des gouvernements hongrois et polonais. Elle participe aussi aux exécutifs lettons et finlandais et apporte son soutien sans participation à celui de la Suède. D'autres pays comme la France, l'Espagne, le Danemark, connaissent également une progression importante de l'extrême droite.

"Les promesses mirifiques du Brexit peinent à être tenues au Royaume-Uni, ce pays ami et allié qui nous manque tant au sein de notre Union", a encore souligné Catherine Colonna.

"N'oublions jamais de dire que le projet européen est un projet politique, un projet de paix et de démocratie, un cadre pour notre prospérité et pour notre liberté. Au moment où la guerre est revenue sur le continent européen, n'oublions jamais ce qu'est cet idéal européen, et n'oublions jamais d'en parler, de le défendre, de l'incarner", a-t-elle insisté. "Voilà le grand enjeu de la campagne européenne qui s'annonce".

Les prochaines élections européennes auront lieu en juin 2024.

Article original publié sur BFMTV.com