Voici comment vous devriez cuisiner vos pommes de terre pour éviter une hausse du sucre dans votre sang

Au lieu de compter les calories ou de réduire la taille de votre assiette, apprenez à manger des aliments à index glycémique (IG) bas.

Comprenez que réguler votre glycémie (le taux de glucose dans le sang) signifie réguler votre insuline. Cette dernière constitue l'hormone de stockage. Lorsque vous mangez mal, vous fabriquez trop d'insuline. Vous allez ensuite faire ce qu'on appelle une hypoglycémie réactionnelle. Ce phénomène vous poussera à grignoter en vous rabattant sur les aliments sucrés.

Les aliments à IG bas vont vous éviter ça. Il n'implique donc pas de réduire la quantité de ce que vous mangez, mais d'améliorer la qualité.

Il a déjà été démontré que la pomme de terre fait partie des aliments à IG haut, à réduire si l'on est diabétique (ou si l'on veut simplement prévenir les risques). La raison ? Ce tubercule est riche en glucides.

Il y a toutefois une solution si vous aimez les pommes de terre. Il s'agirait simplement de les cuisiner différemment et d'éviter de les consommer en purée. Explications.

Cuisez les pommes de terre et consommez-les le lendemain

"La pomme de terre est un sujet épineux, car la purée à un IG élevé. Il faut choisir une pomme de terre à chair ferme. Je conseille de les cuire à l'eau, de les laisser refroidir, puis de les manger le lendemain. Ce rafraichissement rétrograde l'amidon qu'elles contiennent. (...)

Lire la suite sur Topsante.com

La référence de pain de mie que vous pouvez acheter en toute confiance selon le Dr Jean-Michel Cohen
Cette boisson chaude anti-stress booste les capacités intellectuelles
Cette recette anti-inflammatoire à base de pâtes booste l'immunité et vous évitera (peut-être) d'être malade cet automne
Le pain de nos boulangeries meilleur pour la santé à partir du 1er octobre ? Voici ce qui va changer
Cette plante japonaise est capable d'améliorer la mémoire en 1 mois : voici comment vous la procurer