Diététique chinoise : les 10 règles pour l'adopter

·1 min de lecture

La diététique chinoise repose sur le socle multimillénaire de la médecine chinoise, médecine "holistique", qui considère l’Etre humain dans son ensemble. Elle en est même un des piliers principaux, au même titre que l’acupuncture, la phytothérapie.

On peut considérer deux volets principaux de cette diététique : l’un préventif et l’autre curatif. Dans le premier cas, il s’agit de suivre un certain nombre de règles pour être en bonne santé et le rester. Concernant l’aspect "curatif", il s’agit d’utiliser les aliments (et les plantes) en synergie de manière à lutter contre tel ou tel trouble de santé. "Mais se soigner grâce à l’alimentation n’est pas si simple car cela demande à minima de faire un "bilan énergétique", qui ne peut se faire que par un thérapeute compétent. Ceci demande également une bonne connaissance des propriétés des aliments, de leurs indications et contre-indications, l’utilisation ad hoc de "certains aliments médicaments" comme certaines épices, racines, champignons, algues, fruits…", explique Richard Zagorski, , spécialiste de la diététique et de la phytothérapie chinoises, auteur avec Anne Tran de Les Clés de la diététique chinoise aux Editions Terre vivante, 2021.

La diététique chinoise consiste à s’alimenter selon son âge, son poids, sa constitution (allant du plus Yin au plus Yang), son activité physique et bien sûr son Feu digestif, notion primordiale en diététique chinoise, qui explique (...)

Lire la suite sur Topsante.com

8 % des Français ont adopté une alimentation sans gluten
10 idées de desserts sans gluten
9 recettes healthy avec du pamplemousse
Les chefs vous mettent à table (épisode 2)
10 recettes rapides avec une boîte de thon