Diabète : l’heure de votre coucher peut augmenter les risques de développer cette maladie chronique

iStock / Pheelings Media

En France, 3,5 millions de personnes sont suivies pour un diabète, selon les chiffres de Santé Publique France, et la progression de cette maladie chronique se poursuit chaque année, comme dans de nombreux autres pays.

Certains facteurs de risque de développer un diabète sont déjà bien identifiés, comme une prédisposition génétique, un surpoids, une hypertension artérielle ou encore la sédentarité.

Récemment, une étude américaine révèle que nos cycles de sommeil pourraient également jouer un rôle important dans le développement de certaines maladies, dont le diabète de type 2.

Publiés dans la revue scientifique Experimental Physiology, ces travaux indiquent que les personnes qui se couchent tard et donc se lèvent généralement moins tôt, présenteraient plus de risques de développer un diabète de type 2, en comparaison avec les personnes qui sont davantage actives le matin…

"Les cycles veille/sommeil entraînent des différences métaboliques et modifient la préférence de notre organisme pour les sources d'énergie", expliquent les chercheurs de l’Université Rutgers (États-Unis).

Pour en arriver à ces conclusions, les auteurs de cette étude ont classé 51 participants dans deux groupes : un premier groupe de "lève-tôt", où les volontaires sont davantage éveillés durant la journée, et un deuxième groupe de "couche-tard", où les participants ont plutôt l’habitude de veiller durant la nuit. Chaque personne a suivi un régime alimentaire particulier durant une semaine.

Les chercheurs ont pu (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite