Diabète et troubles de l’audition seraient-ils liés ?

Getty Images/iStockphoto

Les diabétiques sont deux fois plus susceptibles de souffrir d'une perte auditive que les non-diabétiques. C’est ce que rappelle l’association américaine du diabète sur son site. Si plusieurs études ont montré cette corrélation entre les deux pathologies – nombreux sont les patients à souffrir d’hyperglycémie et de troubles auditifs simultanément –, la raison est encore floue. On sait que le diabète, maladie chronique qui touche environ quatre millions de Français, pourrait affecter la cochlée, une zone de l’oreille interne qui joue un rôle majeur dans l’audition, en y provoquant un épaississement des parois des vaisseaux sanguins. C’est ce que confirme l’association dans son communiqué : "Il est possible que les taux élevés de glucose sanguin associés au diabète endommagent les petits vaisseaux sanguins de l'oreille interne, de la même manière que le diabète peut endommager les yeux et les reins".

L’association rappelle donc l’importance de dépister et traiter le diabète. En effet, même les personnes en prédiabète (qui possèdent une glycémie élevée, mais pas encore considérée comme nécessitant un traitement), le risque de perte auditive est déjà 30 % plus élevé que chez ceux qui ont une glycémie normale !

Chez les seniors, les signes d’une baisse de l’audition (difficultés à suivre une conversation à plusieurs, volume sonore de la télévision élevée…) doivent pousser à consulter. En effet, en France comme ailleurs, le diabète reste sous-diagnostiqué. Cette baisse auditive peut (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite